Séance n°12 le 21 mars 2014 217-240

Homéristes présents : Manon Brouillet, Marine Glénisson, Claire Guillot, Odile Mortier-Waldschmidt, Giuseppe Samonà.

τὴν δ᾽ αὖτε προσέειπε γέρων Πρίαμος θεοειδής·
‘μή μ᾽ ἐθέλοντ᾽ ἰέναι κατερύκανε, μὴ δέ μοι αὐτὴ
ὄρνις ἐνὶ μεγάροισι κακὸς πέλευ· οὐδέ με πείσεις.
εἰ μὲν γάρ τίς μ᾽ ἄλλος ἐπιχθονίων ἐκέλευεν,
ἢ οἳ μάντιές εἰσι θυοσκόοι ἢ ἱερῆες,
ψεῦδός κεν φαῖμεν καὶ νοσφιζοίμεθα μᾶλλον·
νῦν δ᾽, αὐτὸς γὰρ ἄκουσα θεοῦ καὶ ἐσέδρακον ἄντην,
εἶμι καὶ οὐχ ἅλιον ἔπος ἔσσεται. εἰ δέ μοι αἶσα
τεθνάμεναι παρὰ νηυσὶν Ἀχαιῶν χαλκοχιτώνων
βούλομαι· αὐτίκα γάρ με κατακτείνειεν Ἀχιλλεὺς
ἀγκὰς ἑλόντ᾽ ἐμὸν υἱόν, ἐπὴν γόου ἐξ ἔρον εἵην.
ἦ καὶ φωριαμῶν ἐπιθήματα κάλ᾽ ἀνέῳγεν·
ἔνθεν δώδεκα μὲν περικαλλέας ἔξελε πέπλους,
δώδεκα δ᾽ ἁπλοΐδας χλαίνας, τόσσους δὲ τάπητας,
τόσσα δὲ φάρεα λευκά, τόσους δ᾽ ἐπὶ τοῖσι χιτῶνας.
χρυσοῦ δὲ στήσας ἔφερεν δέκα πάντα τάλαντα,
ἐκ δὲ δύ᾽ αἴθωνας τρίποδας, πίσυρας δὲ λέβητας,
ἐκ δὲ δέπας περικαλλές, ὅ οἱ Θρῇκες πόρον ἄνδρες
ἐξεσίην ἐλθόντι μέγα κτέρας· οὐδέ νυ τοῦ περ
φείσατ᾽ ἐνὶ μεγάροις ὃ γέρων, περὶ δ᾽ ἤθελε θυμῷ
λύσασθαι φίλον υἱόν. ὃ δὲ Τρῶας μὲν ἅπαντας
αἰθούσης ἀπέεργεν ἔπεσσ᾽ αἰσχροῖσιν ἐνίσσων·
ἔρρετε λωβητῆρες ἐλεγχέες· οὔ νυ καὶ ὑμῖν
οἴκοι ἔνεστι γόος, ὅτι μ᾽ ἤλθετε κηδήσοντες;

v. 219 : ἐνὶ μεγάροισι enclavé : c’est un motif de contrariété pour Priam.

οὐδέ “et ne pas”, ou “même pas”. Scholies : οὐδέ pour οὐ γάρ.

v. 221 : Pour Bailly il y a trois groupes et θυοσκόοι doit être pris comme un adjectif substantivé qui signifie “prêtre chargé de soin des sacrifices”, précisant qu’il est différant ddu μάντις et du ἱερεύς mais grammaticalement il n’y a que deux groupes. Les scholies proposent un point en haut après μάντιές, il y aurait deux types de devin : ceux qui pratiquent la divination par la fumée et ceux qui lisent les entrailles. Pour Ameis,le ἱερευς est toujours attaché à une divinité particulière.
Normalement ces gens-là ne mentent pas. Parfois ils se trompent cf. Hélénos au chant VI.

v. 222 = II, 81. Pourquoi première personne du pluriel? Hécube et Priam : “j’aurais dit comme toi”.

v. 223 : Pourquoi theos au masculin?

v. 224 : Thétis répond la même chose aux injonctions de Zeus.

v. 226 : je veux bien qu’il me tue, optatif de concession.

v. 227 : hypothèse du Bailly pour ἀγκάς : peut ἀγκάσι datif pluriel degré zéro de ἀγκών car ἀγκάς se trouve toujours devant un mot commençant par une voyelle.

ἐπὴν γόου ἐξ ἔρον εἵην cité dans Chantraine, Grammaire homérique “Une fois que j’aurai apaisé mon désir de sanglots”

v. 232 : πάντα LSJ sv πᾶς “with Numerals to mark an exact number, ἐννέα πάντες full nine, Od.8.258″

v. 235 : ἐξεσία de ἐξίημι. Pourquoi à l’accusatif? cf. Odyssée 21.20 ce vers quoi on va? Scholies : “délégation”.
Chantraine Grammaire homérique II p.46 accusatif de direction, mouvement vers. On trouve souvent les verbes de mouvement suivis de l’accusatif sans préposition. On peut trouver cela avec les noms de lieux mais on peut aussi le trouver avec des mots qui indiquent un objectif. Il cite alors ce passage avec la traduction “aller en mission”.
Richardson “accusative of respect” cf. IV.384 ἔνθ’ αὖτ’ ἀγγελίην ἐπὶ Τυδῆ στεῖλαν Ἀχαιοί.
Pour Jean Lallot c’est un complément interne “sur le mode de l’envoi en mission”.

v. 235 : περί par-dessus tout.

v. 238 : αἰθούσης surprenant! on n’a pas dit qu’il était sorti.

v. 239 : λώβη : outrage, mauvais traitement. λωβητήρ : celui qui se livre à des outrages. “vils scélérats”.

v. 240 : ὅτι équivalent de “que” en français : “que vous soyez venu me tournmenter”? Usage étonnant. Chantraine Grammaire homérique : parfois ὅτι est utilisé comme un “outil grammatical”.

Manon Brouillet

Manon Brouillet est doctorante à l'EHESS. Elle travaille sur le polythéisme grec et sur l'épopée homérique.

More Posts - Website


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Manon Brouillet (4 avril 2014). Séance n°12 le 21 mars 2014 217-240. Atelier Homère ENS Ulm. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/d2vs


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.